Publicité « Diplômé ou 100% remboursé » :

Ne pas confondre « Examen » et « Concours »

Explications

Pourquoi tous les organismes que je contacte me disent que le « 100% remboursé » ne peut pas fonctionner avec le concours Atsem ?

Certaines candidates nous contactent actuellement pour savoir pourquoi personne ne propose d’offre 100% remboursé pour le concours ATSEM.

Nous avons donc décidé de consacrer une petite page pour vous l’expliquer.

En effet, il peut arriver de voir ici ou là une offre appelée « Diplômée ou 100% remboursée ». Mais lorsqu’on lit plus précisément, cela ne concerne JAMAIS le concours ATSEM. Pourquoi ?

Parce que c’est justement un concours et non pas un examen !

Tout d’abord, on ne reçoit aucun diplôme pour le concours ATSEM : on reçoit une attestation de réussite. Le diplôme est obtenu par exemple pour un CAP petite enfance.

Ensuite : TOUT le monde peut réussir son CAP, il suffit d’avoir 10 de moyenne et il n’y a donc aucune sélection.

Cela signifie que si 100 candidats se présentent au CAP petite enfance les 100 candidats peuvent être reçus. Ce n’est pas le cas pour un concours, où il faut arriver dans les premiers : si dans un concours seulement 20 places sont offertes, et que 100 candidats se présentent, il y aura forcément 80% d’échec. Si 1000 candidats se présentent, cela signifie qu’il y aura 98% d’échec. Vous imaginez qu’un organisme de formation rembourse 98% des candidats (et en réalité bien davantage car il y a beaucoup d’organismes de préparation) ? En réalité, le rôle d’un organisme de préparation, comme par exemple le nôtre, est de vous aider à vous préparer au mieux avec un maximum d’entraînement , d’annales, de conseils, etc, afin d’augmenter considérablement vos chances de réussite.

En ce qui concerne le CAP, le taux de réussite national est de plus de 90%, quelle que soit la formation. Cela signifie qu’au pire, un organisme de préparation va rembourser 10% de ses candidats.

Enfin, on retrouve des clauses qui sont toujours les mêmes quel que soit l’organisme. Décortiquons-les. Nous allons prendre comme exemple l’organisme de formation qui n’existe pas « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » :

Voici quelques exemples de clauses à respecter pour être remboursé à 100% :
L’élève est bien inscrit(e) au « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » pour la préparation au CAP ……….. au moment de sa préinscription à l’examen du CAP ==> On parle bien d’examen et de CAP
L’élève a transmis au « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » une copie du justificatif de son inscription auprès de son académie pour la session d’examen du CAP. ==> On parle toujours de CAP et aussi cette fois d’académie : or l’inscription au concours Atsem se fait dans un centre de gestion et non à l’académie.
L’élève a fait tous les devoirs inclus dans son parcours de formation avant la première épreuve de l’examen ==> On parle toujours d’examen et si vous n’avez pas fait un devoir, l’offre ne fonctionne pas.
L’échec est constitué au bout de la période de formation définie au contrat et non à la première inscription à l’examen ==> On parle encore d’examen
L’élève a bien réalisé la période de 12 semaines de stage comme exigé pour l’obtention du CAP …. ==> Il n’y a aucun stage à faire pour passer le concours Atsem

L’élève a transmis son rapport de stage au « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » avant le 1er avril de l’année de l’examen ==> Comme il n’y a pas de stage il n’y a pas de rapport.
Le « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » considérera que l’élève est effectivement en situation d’échec, seulement à l’issue de la session de rattrapage qui pourra éventuellement être proposée par l’Académie en cas de non-présentation aux épreuves pour cas de force majeure ou si la note obtenue initialement est insuffisante ==> L’académie n’a rien à voir avec le concours Atsem et il n’y a jamais aucune session de rattrapage pour le concours Atsem
Si l’élève ne s’est pas présenté aux épreuves de l’examen pour d’autres raisons que le cas de force majeure, alors le « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » ne procédera pas au remboursement des frais de formation ==> On parle toujours d’épreuves à l’examen et non au concours
L’élève remplit toutes les conditions imposées par son Académie pour se présenter à l’examen (en particulier les éventuelles périodes de stage en milieu professionnel) ==> On parle toujours d’examen et non pas de concours
L’élève a envoyé au « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » les éventuels dossiers nécessaires au passage des épreuves de son examen pour une première correction …. mois avant la date de la première épreuve de l’examen. A la demande du « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem », l’élève a renvoyé ses dossiers pour correction jusqu’à leur validation par le « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem ».==> Toujours examen
L’élève a envoyé à l’école une copie de son relevé de notes de l’examen attestant de son échec et de sa présence à toutes les épreuves, y compris les éventuelles épreuves de rattrapage. L’élève ne peut pas faire valoir un cas de force majeure pour justifier de son absence le jour d’une épreuve de l’examen ==> On ne parle toujours pas de concours.
L’élève n’a pas la possibilité de repasser une seconde fois l’examen dans le cadre de son contrat d’enseignement de préparation du dit examen au « Centre de Formation et de Préparation au Concours Atsem » ==> Encore l’examen.

Comme on peut donc le lire, une telle offre ne peut exister (avec en plus des conditions très précises et très drastiques tout à fait compréhensibles, sinon, ce serait trop simple pour le candidat de se faire rembourser) que pour un examen où les taux de réussite sont par habitude très élevés, mais jamais pour un concours.

Voilà pourquoi nous avons créé cette page ou que nous vous avons renvoyé vers celle-ci si vous nous aviez posé la question.